Animation et Vie Sociale

Objectif  :

Pour corriger les inégalités d'accès à la vie sociale et aux divertissements, la Fondation Anne Marie Rivière finance des projets d'animation (activités ludiques ou culturelles, visites de convivialité,..). Ce programme est destiné prioritairement aux personnes âgées vivant dans les établissements aux moyens modestes et aux personnes âgées dont les revenus sont faibles et qui vivent isolées à leur domicile. L'objectif est de donner à ces personnes le sentiment de ne pas être exclues de la société, de rester en lien avec leur environnement, de leur offrir des moments de vie agréables.

Modalités d'action :

L’œuvre de la fondation Anne Marie Rivière s'accomplit en complémentarité et en partenariat avec les organismes publics et privés qui interviennent auprès de ce public. La fondation intervient indirectement en apportant un soutien financier et un accompagnement de la conception à l'évaluation pour contribuer à la réalisation de projets pertinents et de qualité.

 Bénéficiaires du programme :

Le bénéficiaire de l'aide sera toujours une structure sans but lucratif (secteur public ou privé) avec laquelle sera passée une convention. Les projets seront soumis au Conseil d'Administration de la fondation par son comité spécifique en charge d'instruire les dossiers des demandes de soutien, conformément aux statuts et au règlement intérieur de la fondation.

 Soutien financier aux projets :

En 2013, le Conseil d'Administration de la Fondation Anne Marie Rivière a adopté pour règle le co-financement des projets qu'elle soutient. Ce principe permet de créer des synergies en associant plusieurs partenaires et permet de financer un plus grand nombre de projets.

Un financement à 100% pourra exceptionnellement être accordé à un projet soutenu par un organisme au budget modeste, la fondation pouvant également apporter dans ce cas un soutien à la recherche d'autres partenaires.

Le montant de l'aide versée sera défini selon des critères précis par le comité spécifique dans lesquels entreront l'intérêt du projet, le budget et les ressources propres de l'association sollicitant le financement mais aussi les ressources des personnes âgées concernées, les financements de lâ??établissement, les autres partenariats financiers, notamment des collectivités territoriales, des services de l'Etat, d'autres financeurs publics ou privés.

Un entretien avec un membre du comité spécifique complètera le dossier renseigné par l'association.